100% santé : des soins pour tous, 100% pris en charge

La réforme santé promise par Emmanuel Macron lors de la campagne présidentielle arrive cette année. D’ici 2021, les souscripteurs de complémentaire santé vont pouvoir accéder progressivement à des prothèses dentaires, des audioprothèses, des lunettes et autres soins ciblés, sans frais.

 

La réforme 100% santé, c’est quoi ?

 

Le second avis médical

Image principale
Second Avis Médical

Vous souffrez d’une pathologie grave ou invalidante ? Vous avez besoin d’en savoir plus sur les avantages ou les risques d’un traitement lourd ou d’une opération ? Besoin de confirmer un diagnostic pour vous rassurer ?

Si vous êtes dans ce cas de figure, Mutest vous permet de bénéficier d’un second avis médical sans frais supplémentaires (dans la limite d’une consultation par an par adhérent).

Contactez le 01 55 92 26 60.

 

Comment cela se passe-t-il ?

 

La téléconsultation médicale

Image principale
Téléconsultation médicale

Vous n’arrivez pas à joindre votre médecin (y compris le soir, la nuit, le week-end ou un jour férié) ?

Dans le cadre de votre complémentaire santé, bénéficiez à tout moment d’une consultation sans frais supplémentaires (dans la limite de 12 consultations par an pour les contrats individuels) avec un médecin par téléphone ou en vidéo.

 

La Téléconsultation, c'est quoi ?

 

Les valeurs mutualistes de Mutest

Votre mutuelle Mutest œuvre chaque jour pour remplir au mieux son objectif : « Être une entreprise mutualiste indépendante excellant dans le service aux clients ». Elle s’appuie pour cela sur les 3 valeurs mutualistes fondamentales : la solidarité, l’adaptabilité et la compétence.

La solidarité

Mutest part du principe que chacun doit pouvoir bénéficier de la même couverture santé et des mêmes droits.

Directive sur la Distribution d’Assurances

Directive sur la distribution d’assurances (DDA) est entrée en vigueur le 1er octobre 2018.

Les nouvelles dispositions prévues par la DDA

Le nouveau régime posé par la DDA ne porte plus seulement sur l’activité d’intermédiation mais sur l’activité de distribution de produits d’assurance. La DDA s’applique donc non seulement aux intermédiaires d’assurance mais également aux assureurs lorsqu’ils commercialisent directement leurs contrats. Ce faisant, elle unifie le cadre réglementaire des pratiques commerciales du secteur de l’assurance.